AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste un dernier looping

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: Juste un dernier looping   Dim 20 Jan 2013 - 11:32


Juste un dernier looping
PV Shannon L. SummerMoon



Cela faisait longtemps qu'il n'était pas entré dans ce bâtiment qui sentait la sueur froide, les mains moites, la glace et l'odeur quelques peu pénibles des chaussettes trempées. Cependant Stefan était tout de même heureux de venir ici. Il s'approcha de l'accueil où il demanda une entrée pour un adulte, avant de payer et s'installer sur un des bancs de la grande salle où tout le monde se changeait.
La Patinoire, tellement de souvenirs. C'était là qu'il avait accomplit son dernier meurtre humain avant de partir loin de Mystic Falls, c'était là que le sang carmin était tombé en de fines goutelettes sur le sol blanc et froid... mais c'était aussi là que Damon l'avait retrouvé, quinze année avant son retour ici. Ils s'étaient observés, le coeur remplis de haine, et Stefan s'en était voulus de voir l'humanité de son aîné, si loin enfouis derrière ses pupilles.
Stefan soupira en sortant ses patins de son sac à dos, il les enfila et tenta de se mettre debout, gardant son équilibre facilement, il marcha avec entrain vers la piste glacé.
Stefan respira l'odeur de la patinoire une nouvelle fois, souriant à pleine dent tandis qu'il s'élançait à la suite d'un groupe de jeunes lycéennes qui riaient à gorge déployé. Stefan appréciait cette bonne humeur ambiante et c'est pour cela qu'il oublia ses capacités surhumaines qu'il ne devait en rien dévoilé, se déplaçant plus vite que la normale et faisant d'incroyable looping sur la glace, s'arrêtant brusquement en sentant une odeur enivrante.
Son regard se tourna vers une des lycéenne qu'il avait vu glousser tout à l'heure, celle-ci chouinait, en tenant son genou qui était égratigné par la glace, du sang coulant légèrement de la plaie, il pouvait presque l'imaginer sur ses lèvres. Stefan essaya de reprendre le contrôle de lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
- Le silence n'a jamais été aussi éloquent -



▬ Célébrité : Danielle Campbelle
▬ En ville depuis le : 11/01/2013
▬ Je suis agé(e) de : Quinze ans.
▬ Nombre de missives : 78

MessageSujet: Re: Juste un dernier looping   Lun 21 Jan 2013 - 19:43




« Tu me vois sourire, tu me vois rire, mais à l'intérieur, je pleure. »





Je regarde la neige tomber, flocons par flocons, ils recouvrent le monde d'un doux manteau blanc, comme on sou-poudre un gâteau de sucre glace. Je souris, heureuse de voir le monde en blanc. C'était toujours mieux qu'en noir. Mon monde ces derniers temps n'était pas joyeux, mais il y avait certaines personnes qui me permettait de tenir. De garder le sourire, la tête hors de l'eau. Damon...Kristina...Elena... Je ne les connaissais que depuis très peu de temps mais déjà je tenais à eux. Ils étaient devenus ma famille adoptive même s'ils ne connaissent pas tous l'entière vérité...Je me souviens de notre première rencontre, à Damon et à moi...elle ne s'était pas très bien passée...Nos deux caractères de cochons étant si proches qu'on se tapait très vite mutuellement sur le système. C'était plutôt drôle je trouve. Nous étions totalement opposés et malgré cela, ou peut-être, grâce à ça on s'entendait à merveille. Du moins quand on ne se tapait pas dessus... Enfin bref. La neige tombe au dehors. J'aime la neige. Je la trouve apaisante. Et j'ai besoin de cet apaisement, de ce calme. C'est agréable. Je me laisse hypnotiser par ces petites boules duveteuses qui descende vers nous en virevoltant...je trouve ça féerique, un paysage enneigé, tellement paisible...j'adore ça...

Pour une fois d'humeur joyeuse, et pour le rester je décide de sortir de chez moi. Je mets ma combinaison noire de patinage, relève mes cheveux en une queue de cheval rapide, prends mes patins et pars tranquillement à la patinoire. Je n'y étais pas encore allée depuis que j'étais arrivée et j'avais hâte de me remettre à glisser sur la glace. Quand je patine j'ai l'impression que je suis si légère que je pourrais m'envoler...et pour une fois je me sens belle, gracieuse, élégante...pas comme d'ordinaire. C'est si agréable de se sentir en paix avec sois même, avec son corps. Moi en tous cas je n'aime qu'une chose de mon corps. C'est l'enfant qui grandit en mon sein. La neige tombait drue et lorsque j'entrais enfin dans la patinoire j'étais recouverte de la tête aux pieds d'un manteau que je n'avais pas prévu au début. Je ris en me secouant, faisant tomber tout ça sur le sol. Un petit tas vint se former à mes pieds, j'écarquillais les yeux devant la masse et puis je haussais les épaules. J'allais payer mon entré et puis après avoir montré que j'avais mes patins j'allais m’asseoir pour les lacer avant d'entrer sur la piste.

Je posais le pied sur la glace et une vague de souvenirs m’envahit. Moi dans ses bras alors qu'on faisait les fous dans une autre patinoire, si loin d'ici...dans un autre temps. J'allais me laisser entraîner dans mes pensées quand un jeune homme fila devant moi, il se déplaçait à une vitesse et une grâce que je qualifierais de surnaturelle. Il faisait d'extraordinaire looping sur le sol gelé et béate d'admiration je le regardais faire, totalement scotchée par ce que je voyais. Et puis, brutalement, sans aucun avertissement il s'arrêta net. Je ne savais même pas que c'était possible sur de la glace ! Il était immobile, aussi immobile qu'une statue, mais plus dangereux que le plus dangereux des fauves de ce monde. Je compris tout dès l'instant où son regard se tourna vers une des lycéennes qui était tombée. Son genoux saignait. Je m'élançais sur la glace et attrapant sa main je l’entraînais à l'autre bout de la patinoire, loin de l'odeur alléchante du sang. Arrivée au bout je le bloquais dans un angle et plantant mon regard dans le sien je lui ordonnais d'une voix ferme. « Tu me regardes dans les yeux et tu inspires profondément et tu te concentre sur mon odeur. » Je lâchais sa main pour les poser sur ses épaules et le forcer à garder le contact visuel. Dieux qu'il avait de beaux yeux !

CRÉDIT - CSS




««« Shannon Lily SummerMoon »»»

« Nous sommes acteurs d'un vie de scène, pitoyables, misérables, errants dans ce monde et lui offrant de trompeurs visages. Mais viendra un jour où les masquent tomberont en poussière...et alors, les cœurs noirs ne seront pas forcément ceux que l'on attendait... »


Dernière édition par Shannon L. SummerMoon le Lun 21 Jan 2013 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Juste un dernier looping   Lun 21 Jan 2013 - 20:26


Juste un dernier looping
PV Shannon L. SummerMoon



Stefan était tendu, il sentait les veines marrons qui voulaient courir sous ses yeux à la vue de tous. Stefan grogna en sentant des mains l'attraper et le tirer plus loin sur la piste, l'odeur alléchante légèrement moins forte là-bas. Stefan leva ses yeux brûlant de désir de se nourrir qui lui tordait l'estomac, c'était pour cette raison qu'il avait commencé à avoir l'idée de se nourrir progressivement de sang humain, il pouvait plus soutenir cette tentation.
Stefan regarda la jeune femme dans les yeux, respirant son odeur à plein poumons. Ce qu'il sentit le figea pendant quelques secondes avant que son cerveau ne se remette en marche. Une hybride, cette jeune femme était une hybride. A vue d'oeil elle devait avoir une quinzaine d'année, ni plus, ni moins. Elle avait un visage que Stefan aurait pu qualifié de sérieux en cette instant, elle avait dû sentir le danger qu'il représentait face à cette humaine, cette pauvre humaine qui s'en allait déjà. Il pouvait sentir les battements de son coeur qui résonnait comme une douce musique à ses oreilles. Il fallait qu'il arrête, qu'il se concentre sur cette inconnue qui l'avait sauvé, il aurait fait des atrocités, il aurait fait souffrir cette jeune femme qu'il n'aurait pas seulement tué en se nourrissant, il l'aurait fait courir, espérant vivre, puis à la dernière seconde, il lui aurait arraché la veine de la gorge d'un seul coup de dent. Elle aurait hurlé, le sang aurait giclé violemment sur le sol, il aurait tellement aimé son goût... Stefan se gifla mentalement. L'inconnue, l'inconnue, l'inconnue à l'odeur hybridienne.

- Qui es tu ?

Stefan venait de reprendre le contrôle de son esprit, il réussit à se tenir droit, le nez bien loin de la tentation de manger, un air gêné inscrit sur son visage.

- Tu es une hybride n'est ce pas ? Tu as su pour moi, comment ? On se s'est encore jamais croisé, comment me connais tu ?

Stefan se posait tant de questions puisqu'il avait été étranger à lui-même pendant fort longtemps puisqu'il s'était enfermé dans son manoir pendant très longtemps. Exclu du monde il avait perdu l'habitude de combattre le désir du sang et il ne savait pas qui était les nouveaux de la ville.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
- Le silence n'a jamais été aussi éloquent -



▬ Célébrité : Danielle Campbelle
▬ En ville depuis le : 11/01/2013
▬ Je suis agé(e) de : Quinze ans.
▬ Nombre de missives : 78

MessageSujet: Re: Juste un dernier looping   Lun 4 Fév 2013 - 22:13




« Tu me vois sourire, tu me vois rire, mais à l'intérieur, je pleure. »





La patinoire...j'ai tant de bons souvenirs dans un endroit tel que celui-ci...tant de souvenirs heureux dans les bras de l'être aimé...tant d'éclats de rire qui résonne encore en moi...j'ai encore le goût de tes lèvres sur les miennes...si douces...Oh mon amour...tu me manques tant...mais plus jamais je ne tiendrais ta main, plus jamais je ne te ferais rire, plus jamais je ne verrais tes yeux pétiller en me voyant t'attendre... Non, j'ai fait mon choix, et ce choix m'éloigne de toi et c'est l'unique chose que je regrette...mon main alla effleurer mon ventre en une tendre caresse et je posais le pied sur la glace... Mais bien sûr, comme toujours je ne pouvais allé nul part sans qu'un événement imprévu ne survienne, et cet événement imprévu se présenta sous la forme d'un magnifique patineur d'une grâce et d'un talent inouï qui passa devant moi comme une flèche. Et cet élégant personnage ne pouvait être autre chose qu'un vampire, seulement comme toujours quand je suis dans les parages des problèmes se profilent. Cette fois là ce fut une jeune fille qui se blessa. Et le sang coula. Je partis comme une flèche, attrapant son bras sans lui laisser le temps d'agir, l'entraînant à l'autre bout de la patinoire. Je lui parlais, lui ordonnais plutôt de se concentrer sur moi et il réussit, plongeant ses yeux d'un si beau vert dans les miens. Il respira mon odeur à pleins poumons, se raidissant en reconnaissant ma double nature. Il me scruta du regard et je me sentis comme passée aux rayons X, sensation que je trouvais assez désagréable je dois bien l'admettre...je détestais être scrutée ainsi...comme un animal de laboratoire...

« Qui es-tu ? » Ah oui, question qui reviens souvent, trop souvent à mon goût d'ailleurs, par ce qu'il aurait plutôt dû me demander 'ce que j'étais', mais ça il le sait sûrement déjà. J'eus un sourire satisfait lorsqu'il se redressa, cessant d'être dans la position du fauve en chasse, son regard émeraude redevenant lucide et qu'un air gêné se peignit sur son visage aux traits si altiers. Il reprit ses questions sans me laisser le temps de répondre. « Tu es une hybride n'est ce pas ? Tu as su pour moi, comment ? On se s'est encore jamais croisé, comment me connais tu ? » Je ris devant tant d'empressement à tout connaître, tout savoir et je lui répondis avec gentillesse en caressant tendrement d'un air distrait mon ventre. « Pour répondre à ta première question je suis Shannon Lyli SummerMoon. Et oui je suis une hybride même si je n'ai activé pour l'instant aucune de mes ''malédictions''. » répondis-je en insistant sur les guillemets imaginaires car pour moi mes origines n'étaient pas un si lourd fardeau. « Comment j'ai sus pour toi ? Tu as totalement relâché ta garde, l'aisance avec laquelle tu évoluais sur la glace était totalement inhumaine, tu étais trop gracieux pour être autre chose qu'un vampire. » Ce n'était pas des reproches mais si on voulait rester dans l'ombre, que personne ne connaisse notre existence il fallait faire attention...et lui, il avait fait un faux-pas. « Je ne te connais pas. Mais je crois bien que je connais ton frère. » Mon regard venait de se faire plus précis et je venais de reconnaître des expression faciale de Damon chez ce jeune homme. Attendons de voir si je me trompais ou non.

CRÉDIT - CSS




««« Shannon Lily SummerMoon »»»

« Nous sommes acteurs d'un vie de scène, pitoyables, misérables, errants dans ce monde et lui offrant de trompeurs visages. Mais viendra un jour où les masquent tomberont en poussière...et alors, les cœurs noirs ne seront pas forcément ceux que l'on attendait... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un dernier looping   

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste un dernier looping

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone II : Mystic Falls :: 
« South of the city »
 :: 
« La Patinoire »
-